La démarche RSE dans le secteur médico-social

La démarche RSE dans le secteur médico-social

9 septembre 2020

Mettre en place une démarche RSE au sein d’un établissement médico-social permet une amélioration des performances globales de la structure, que ce soit en interne mais également aux yeux des parties prenantes. Quels sont les enjeux d’une démarche RSE dans le secteur médico-social ? Qu’apporte la mise en place d’une telle démarche ? Voici quelques éléments de réponse. 

Les enjeux de la RSE dans le secteur médico-social

Pour rappel, la RSE ou Responsabilité Sociétale des Entreprises, désigne la prise en compte par les structures des enjeux sociaux et éthiques dans leurs activités. Si la mise en place d’une démarche RSE n’est pas obligatoire au sein des établissements, elle représente tout de même des enjeux importants pour les acteurs du secteur médico-social. 

En effet, la performance d’un établissement médico-social ne se mesure pas seulement à sa performance financière mais bel et bien à un ensemble de critères variés comme les compétences des collaborateurs, le bien-être des usagers ou encore l’impact de l’activité de l’établissement sur les parties prenantes.

La mise en place d’une démarche RSE permet donc à l’établissement de valoriser l’approche globale et transversale de sa structure, que ce soit par la mise en place de mesures pour l’environnement, l’amélioration de la qualité de vie au travail par le biais d’un management participatif, d’un dialogue social ouvert et bienveillant, mais également par la maitrise des dépenses, en valorisant les déchets par exemple, et bien d’autres.

La RSE dans le secteur médico-social permet donc à l’établissement d’améliorer ses performances globales, qu’elles soient financières, environnementales ou encore sociales, et donc de valoriser la qualité de sa structure auprès de ses parties prenantes et donc de ses usagers. 

Norme ISO 26 000, porte d’entrée de la RSE dans le médico-social

La norme ISO 26000 est l’unique norme de l’Organisation internationale de normalisation qui établit les lignes directrices relative à la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). La norme invite donc les structures à articuler leur démarche autour de 7 questions centrales : la gouvernance de l’organisation, les droits de l’Homme, les relations et conditions de travail, l’environnement, les loyautés des pratiques, les questions relatives aux consommateurs, les Communautés et développement local.

Si la norme ISO 26000 s’applique au secteur tertiaire en général, les établissements médico-sociaux peuvent s’en inspirer et l’adapter à leur secteur. Aujourd’hui, quelques guides ont adapté la norme ISO 26000 aux caractéristiques du secteur médico-social, et permettent aux directeurs d’établissements d’avoir une base solide pour mettre en place une démarche RSE efficace au sein de leur structure. 

Classé dans :